D'KonschtKëscht logo
Filter
  • D’KONSCHTKËSCHT présente en novembre :

    http://vimeo.com/78149342

     

     

    LA VIDÉO: KAPITALISMUS
    Genre: expérimental
    [2003 - 0'58 min]

    La vidéo thématise la prise de possession et la consternation apparemment arbitraire des modèles de pensée et de fonctionnement purement capitalistes ainsi que leurs conséquences. C'est consciemment qu'il est fait recours à des images et des sons abstraits afin d'atteindre une causalité internationale maximale. "Aspirer" et "cracher" comme comportement humain sont des synonymes et des métaphores qui contrastent avec la froide existence de deux distributeurs de billets.


    L'ARTISTE: Markus ZENDER
    Markus ZENDER est né en 1969 à Hermeskeil. Après avoir suivi une formation de mécanicien industriel, il se consacre à des études intensives à l'Europäische Kunstakademie de Trèves en 1992. Il obtient son diplôme de graphiste diplômé en 1998 à la FH de Trèves, par la suite il sera directeur artistique de Medienkonzepte, une agence multimédia de Cologne. En 2003, il fonde 40Uferfilme, un festival du film court se tenant en plein air à Trèves. Il est nominé pour le Prix Robert Schuman, à Luxembourg, en 2011.

    Plus d'informations: markuszender.de

     

     

     

     

     

     

     

     

  • D’KONSCHTKËSCHT présente en mai 2014

    http://vimeo.com/93383311

    LA VIDÉO : Exercice de chasse / Jagdausübung
    (3’20 min – 2013)
    Genre : Animation

    L'idée de départ de ce court-métrage vient de la bande dessinée "L'ascension du Haut-mal" de David B. . L'auteur y parle de son enfance et d'une oeuvre inachevée qu'il nomme "La forêt inquiète". Il n'a que le titre et quelques images. Bhopal a alors imaginé les raisons de cette inquiétude et de cette tension autour du personnage d'un shaman et d'une recette mystérieuse, d'une chasse mystique qui menace la vie de la forêt.
    L’artiste a choisi d'utiliser à la fois la technique des papiers découpés pour le monde réel et celle de l'argile pour la mystérieuse marmite. Il travaille seul avec un budget très limité, tant pour l'animation que pour la réalisation de la bande-son (bruitages, ambiances, voix). Le parti pris de ne faire ni dialogues, ni phrases intelligibles cherche à renforcer l'étrange, il permet également une diffusion internationale, sans barrière de langue.

    L’ARTISTE : BHOPAL (Hadrien BERTUIT)

    Bhopal est né en 1981 en Auvergne (F), il vit et travaille à Metz (F). Après avoir usé ses stylos sur des BD, des fanzines et des murs, il commence à faire de la vidéo et des films d’animation en 2008. L’artiste utilise la peinture, le découpage et différentes matières pour donner vie à son bestiaire. Il réalise lui-même ses bandes-son.

  • D’KONSCHTKËSCHT présente en avril 2014 (2)

    http://vimeo.com/90205881

    LA VIDÉO : BODY AND WATER (Corps et eau)
    Genre: Fiction
    [3’23 min – 2012]

    "Body and Water" est un projet audiovisuel qui explore l’interrelation entre le corps en mouvement, l’eau et la lumière. Cette vidéo cherche à discerner visuellement la réaction de la lumière sur le mouvement corporel tout en explorant la déformation des proportions du corps sous l’effet de l’eau. Une esthétique étrange entre rêve et réalité, se crée par la mise en images et en lumière de l’altération physionomique du corps humain, piégé dans un univers qui n’est pas le sien. En une certaine mesure, ce projet aquatique se réfère également à une légende qui s’appelle "Le jeune marin et la sirène", selon laquelle un jeune homme de Burano sut résister à l’attirance irrésistible du chant des sirènes, car seule comptait pour lui sa fiancée. Une telle fidélité toucha la reine des sirènes qui, admirative, lui offrit un voile de mariée d’une extrême finesse. Depuis les habitants de Burano n’eurent de cesse d’imiter à l’aide d’une aiguille et d’un fil extrêmement ténu ce voile.

    LES ARTISTES : Martine GLOD + Julie SCHROELL:

    Martine Glod est née en 1983 à Luxembourg. Elle a un diplôme de fin d’études supérieures en arts plastiques de la Hochschule der Bildenden Künste de Sarrebruck. Elle est détentrice d’un master 2 en Arts et Culture Expertise et Médiation Culturelle.
    Julie Schroell est une réalisatrice luxembourgeoise vivant et travaillant au Luxembourg. En 2007, elle est diplômée en histoire contemporaine et études cinématographiques à l'Université Libre de Bruxelles. Son documentaire "De Bauerblues" a, de toutes les productions en langue luxembourgeoise, généré le plus d'entrées dans les cinémas en 2011.

  • D’KONSCHTKËSCHT présente en juin 2014

    http://vimeo.com/96900820

    LA VIDÉO : 100 SONGTITEL
    (8’35 min – 2012
    Genre : Art vidéo

    Les chansons pop, par l’intermédiaire de leurs textes, nous disent souvent ce que nous devrions faire ou pas. Elles abordent des problèmes et des situations de crise et nous prodiguent des
    conseils de vie. Bien que la musique et les paroles soient souvent banales et commerciales, les chansons pop prétendent traiter des questions essentielles et proposer des solutions.
    Contrairement aux chansons pop, qui se distinguent par leur légèreté et leur variabilité, le chant d’opéra est lui très formel et fait preuve d’une grande rigueur et d'autorité. "100 Songtitel"
    réunit ces deux formes antinomiques d'expression musicale. Un chanteur d'opéra improvise les paroles de cent chansons commençant par les mots "Don’t" – il s’agit donc d’un conseil de ne pas faire quelque chose. Le commandement intrinsèque de s'abstenir de quelque chose est parfois associé à la recommandation de faire autre chose à la place. La dignité et l’autorité conférées par la présence et l’assurance d'un chanteur d’opéra, ayant suivi une formation classique, déteignent sur le message véhiculé par les chansons pop et en renforcent la portée. En
    outre, la juxtaposition des titres forme de nouvelles associations dont résulte un monologue étrange.

    L’ARTISTE : Björn DRENKWITZ

    Bjoern Drenkwitz est né en 1978 à Frankfurt dans le Main (D), il y vit actuellement. De 1999 à 2003, il a étudié le théâtre, le film et les sciences des médias à Frankfurt dans le Main. De 2003 à 2010, il a étudié à la Kunsthochschule für Medien de Cologne (D) et à la Kunsthochschule de Mayence (D). En 2011, il a remporté le prix Emy Roeder du Land de Rhénanie-Palatinat.

  • D’KONSCHTKËSCHT présente en juillet 2014

    http://vimeo.com/99234107

    La vidéo :

    RAVEN (Corbeau / Rabe )
    6’10 min – 2007
    Genre : Animation

    Cette vidéo est l’interprétation, l’illustration et la visualisation de sa chanson "Raven".

    L'artiste :

    Tamara Kapp est une artiste luxembourgeoise née en 1971. Elle a étudié à la Staatliche Akademie der Bildenden Künste de Stuttgart (D) de 1993 à 1999. Depuis 1997, elle est autodidacte en Bass électrique et réalise ses propres compositions et enregistrements. À cette même époque, elle est devenue membre de plusieurs groupes musicaux. Depuis 2005, elle réalise ses propres vidéos clips de musique et dès 2006 elle a commencé à se produire en tant que "Singsong-Girl" lors de performances en direct et de concerts. En tant que vidéaste, elle a participé à de nombreux festivals de films, entre autres l’European Media Art Festival d’Osnabrück (D), le Lausanne Underground Film & Music Festival (CH) ou le Stuttgarter Filmwinter (D).

  • D’KONSCHTKËSCHT présente en août 2014

    http://vimeo.com/101608309

    La vidéo :

    Submergé(e)(s)


    10’29 min – 2014
    Genre : Vidéo art

    Une chambre que n’importe qui pourrait habiter, un refuge où tout y est ordonné.
    Petit à petit de l’eau s’infiltre : un parasite.
    Il vient habiter l’espace,
    il en prend possession.
    Il le suspend.
    Il le transforme.
    Il submerge.

    L'artiste : Faustine SUARD

    Faustine Suard, née en 1990. Diplômée de l’École Nationale Supérieure d' Art et Design de Dijon en Juin 2014. Elle utilise le médium vidéo, sonore et travaille également en volume. Depuis 2012, elle développe un travail qui s'articule autour de la relation entre le corps et l’espace. L'espace étant pour elle une enveloppe dont le corps en est le noyau, un lieu que l'on habite. Elle considère l'espace comme étant un double du corps, mais également un lieu de projection psychique et un lieu de mémoire. Faustine Suard crée des situations de tensions, des corps à corps entre l'espace et l'élément qui l'habite. Ces dispositifs interrogent l'espace intime, l'inconscient et également la mémoire, aussi bien architecturale qu'humaine.

  • D’KONSCHTKËSCHT présente en Février 2015

    http://vimeo.com/117788171

    LA VIDÉO : Au pays des merveilles

    (03’44 min – 2013)
    Genre : Vidéo art

    Le travail de Priscilla Beccarri (1986, née à Menin) s’exprimeà travers différents médiums : la vidéo, l’installation, la photographie et surtout le dessin. Les plus grands sont réalisés sur différentes feuilles de papier collées les unes aux autres, sans que cet agencement ne conduise à la reconduction des formats traditionnels.

    Le support participant pleinement à l’image mise en scène, celui-ci se fait accidenté, désordonné, malmené encore par divers traitements chimiques qui accentuent sa fragilité et son aspect négligé. Absence de noblesse qui sied fort justement à l’univers trouble et relativement anxiogène que l’artiste déploie.

    Ici la vulnérabilité ne s’embarrasse pas de finesse et l’impuissance se livre sous ses aspects les plus crus.

    L’ARTISTE : Priscilla Beccarri

    La vidéo met en scène une jeune femme sautillant comme une petite fille, panier à la main. Elle s'en va en milieu urbain, nourrir et abreuver des animaux synthétiques, prendre soin, nettoyer, conter fleurette à un sanglier en plastique. Une situation à la fois comique et tragique coincée entre rêve et réalité.

  • D’KONSCHTKËSCHT présente en Octobre 2014 (2)

    http://vimeo.com/105952390

    LA VIDÉO : Advienne que Pourra

     

    (09’40 min – 2013)
    Genre : Vidéo art

     

    Lettre filmée à l'intention d'une mère que je n'ai pas connue.


    L’ARTISTE : Julia PAINCHARD


    Julia Painchard, 23 ans, actuellement étudiante à l’école supérieur d’Art de Lorraine en deuxième année et résidant à Metz. Je pratique la gravure, la peinture et la performance.Mais mes médiums favoris restent définitivement la vidéo ainsi que la photographie. J’Inscris ma démarche artistique dans le documentaire et préfère cristalliser le réel plutôt que la mise en scène.

    Au cours de mon parcours, j’ai eu l’occasion de participer à :

    -         -  Exposition «rencontrons-nous», 2012 expositions itinérantes dans Metz et ses environs, photographié.

    -         -  Exposition indépendante à la NBS, 2012 GDO photographies et Stop Motion.

    -         -  Festival de la Nuit de la Culture, Ciné Belval, Esch-sur-Alzette (Court métrage)

  • D’KONSCHTKËSCHT présente en Novembre 2014 (3)

    http://vimeo.com/108880780

    LA VIDÉO :  Porkdiva

    (02’06 min – 2013)
    Genre : Vidéo art

    En fait, nous aimons la viande, nous en mangeons. Cependant,lorsque nous la voyons étalée, morte, devant nous, tout d'uncoup nous la trouvons répugnante, nue, morte, physique et charnue. Ceci est une tentative artistique de rendre la viande plus attrayante. Lorsqu'une femme se maquille, les gens la trouvent en règle générale plus belle, car elle renvoie une image plus attrayante. Mais est-ce que cela fonctionne avec une tête de porc? Quelle est votre opinion après avoir regardé cette vidéo?

    L’ARTISTE : Anne-Cathrine Koehler

    Anne-Cathrin Köhler née le 16.05.1988 à Berlin.

    Etudes :

    Du SoSe 2009: Formation

    3/2011-9/2011 Praktikum chez BAIACEDEZ Films Productionà Paris/Clichy
    10/2011-3/2012 Études à l'étranger EPSAA à Paris/Ivry sur Seine
    3/2013 Stage chez l‘ Association ArtetCulture europeen a.s.b.l au Luxemburg
    7/2012 Bachelor en Design intermédiaire
    10/2012 Master en histoire contemporain eurpeen au Luxemburg

    Project Artistique :

    2010 Gun in Rose / 2011 Winorakel / 2011 Le Rappel / 2012 Doku European Forum of History and Arts

  • D’KONSCHTKËSCHT présente en Janvier 2015 (5)

    http://vimeo.com/114229255

    LA VIDÉO :  3 Questions - Générations

    (05’12 min – 2013)
    Genre : Vidéo art

    Weronika, Katarzyna, Anna et Zoe sont des femmes de quatre générations d'une famillie germano-polonaise. En répondant à des questions simples de la vie en un mot, elles donnent un aperçu de leurs liens familiaux, leur expérience de migration, leur sens des responsabilités en tant que mère et leur identité sociale.

    L’ARTISTE : Seweryn Zelazny

    Seweryn Zelazny, né en 1977 en Pologne, fuit en 1989 vers l'Allemagne. Depuis 1999, il travaille en tant que photographe. De 1999 à 2003, il était acteur au Théâtre de Francfort avant de recevoir en 2010 son diplôme en design et médias à l'Université des sciences appliquées à Mayence. Il a continué à travailler dans le domaine des arts médiatiques dans le master axé sur les médias temporels de Tjark Ihmels, qu'il a terminé en 2013.

    Screenings
    2014 – «3 Questions : Générations» V_Art Vidéo et Art Médiatique Festival de Francfort
    2014 – «3 Questions : Générations» Screening – goEAST Festival du Film de Wiesbaden
    2014 – «3 Questions : Générations» Screening - DocumentArt au Festival de Szczecin
    2014 – «3 Questions : Générations» Première au Festival DocumentArt à Neubrandenburg.